06 octobre 2007

Cessez-le-feu !

Alors voilà, moi je bougonne dans mon coin, pendant que Célinette me linke gentiment (et exagérément élogieusement. Je crois bien devoir décliner le titre de juriste s'il me reste un brin d'honnêteté intellectuelle). Tous ses lecteurs arrivent sur un blog déprimant au possible, ruinant l'effet Yaël Naim en deux coups de cuillère à pot (toute explication sur cette citation sera la bienvenue dans les commentaires).

Il me faut donc rétablir la vérité : j'ai mis de côté un de mes problèmes de ce matin. J'ai à nouveau internet (sinon, je ne serais pas là). En moins de 10 minutes (chapeau NoufTel, vous m'épatez), j'ai réussi à résoudre un dysfonctionnement qui me poursuivait depuis plusieurs mois.

Parce qu'en fait, pour tout vous révéler, j'ai une connexion internet vieille école (par ethernet quoi) chez moi, qui fonctionnait parfaitement. J'ai un jour décidé de participer au relèvement de l'économie de la France (c'est toujours ma bonne excuse quand j'achète des choses pas foncièrement utiles), et j'ai décidé de m'équiper d'une carte supplémentaire m'ouvrant les portes de la liberté (oui, tant que ça), autrement nommée "carte wifi". Et là ont commencé les difficultés.

J'ai très rapidement été connectée sans fil, tout allait bien. Sauf que je me suis rendue compte un jour que je pouvais continuer à surfer sans fil même lorsque mon modem était débranché. Le doute a commencé à instiller son poison en moi et j'ai dû me rendre à l'évidence : j'étais connectée illégalement - mais en toute innocence - sur le réseau de mes voisins depuis plusieurs mois (ce qui ne m'empêchait pas de payer consciencieusement chaque mois ma facture internet, hum).

Maintenant que j'étais consciente de ma piraterie, je décidai d'y mettre un terme. En reprenant, donc, l'installation de ma connexion depuis le début. Et là, j'ai compris pourquoi mon ordinateur si intelligent (ben oui, c'est un Mac) avait décidé de lui même de m'installer chez mes voisins : impossible de me connecter chez moi. J'ai consulté l'assistance en ligne, j'ai envoyé des mails, j'ai eu des conseillers au téléphone, mais rien n'y faisait. Je ne pouvais me connecter qu'avec des fils... ou chez mes voisins. C'est là que j'ai lourdement fauté : j'ai choisi la seconde alternative. Je sais-c'est mal-je ne le referai plus jamais-promis, mais TOUT CA, c'est la faute à NoufTel et ses conseillers techniques délocalisés en Afrique qui ne comprennent même pas la question qu'on leur pose.

Les mois passant, je continuais à payer mon internet (parce que je suis un peu conne mais aussi un peu raisonnable : je prévoyais que ce qui a fini par arriver allait finir par arriver). Donc ce qui devait arriver arriva : mes voisins ont enfin compris comment sécuriser leur réseau. Et donc m'en priver. "Le premier qui, ayant enclos un terrain [NDLR : ou "sécurisé son réseau", c'est pareil], s'avisa de dire 'Ceci est à moi', et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile." Hier soir, entre 17h et 1h du matin, mon immeuble a donc découvert ce qu'était la société civile. Et moi la vie sans internet à la maison. Parce qu'entre temps, mon modem avait arrêté de fonctionner même avec des fils, sans aucune raison valable.

J'ai donc appelé la ligne chaude de Nouf. Le monsieur comprenait le français, ce qui nous a déjà beaucoup aidés. Il a réussi à me faire croire qu'il pouvait nous voir, moi, mon modem et mon ordinateur, comme s'il était dans mon salon. "Je vois bien que la diode 5 ne clignote pas", il m'a dit. Sur le coup, c'est flippant, mais étant donné que c'est ce qui lui a permis de me reconnecter au monde, je ne lui en veux pas.

A la fin de la conversation, il m'a confirmé que mon modem n'avait jamais été débloqué pour être utilisé en wifi. C'est idiot, mais j'étais non seulement contente d'avoir une connexion, mais aussi de savoir que je n'étais finalement pas si débile que ça. En revanche, Nouf, ils le sont un peu quand même...

11 commentaires:

Silphi a dit…

J'ai le droit de réutiliser ton expression "participer au relèvement économique de la France" pour acheter tout ces trucs complètements inutiles (donc indispensables on est bien d'accord ^^) ? ;)

SInon, j'ai un vieux gratouilli à l'arrière du cerveau dont je voudrai bien l'explication. Ta citation est de Rousseau ou pas ? J'ai un horrible doute et je deteste ça ^^

Mademoiselle Coco a dit…

Silphi > autorisation accordée ;-). Oui, c'est bien l'ami Jean-Jacques, dans Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes.

TheCélinette a dit…

Moi aussi je suis en éthernet (sauf que j'ai un peu marché sur le cable mais bon...) et mes voisins ont aussi sécurisé leur wifi...
La tentation de la carte s'ouvre à moi....

Tim a dit…

Le wifi est néfaste pour le cerveau, j'ai lu une étude sur le sujet qui pouvaient être à sujettes à quelques interrogations concernant, ce système ingénieux s'il en est...
Optez pour le bon vieil ethernet si vous en avez l'occasion et que vous pouvez cacher vos câbles au maximum sinon le réseau via le réseau d'alimentation est une solution super ...
Il y a assez de bornes wifi en ville évitez d'en rouvrir une chez vous...
Voilà ce qu'il fallait que je dise

Eugénie Bling-Bling a dit…

Bonjour Mlle Coco,
J'apprécie beaucoup ton style d'écriture!
Sinon, concernant le piratage wifi, j'ai toujours eu des doutes concernant mon voisin. Depuis qu'il est là, comme par hasard ma connexion est plus lente. Mais la hotline m'a toujours affirmé que la truc box était NON-PIRATABLE.
Ton article prouve que c'est possible :-(...

Mademoiselle Coco a dit…

TheCélinette > un petit investissement qui vaut vraiment le coup, la carte wifi !! (quand on arrive à se connecter)

Tim > les micro-ondes aussi, sans parler des téléphones portables... Je suis peut-être inconsciente ou fataliste, mais je me dis que 1. on ne peut jamais échapper à tous les risques et 2. il faut bien mourir de quelque chose. Nos ancêtres avaient la peste, le choléra et la petite vérole, nous aurons des wifites et des téléphonites !

Eugénie Bling-Bling > il me semble qu'à partir du moment où tu as protégé ton réseau (clef WAP ou WEP que tu es la seule à connaître), ta connexion est en effet inpiratable. Je ne pouvais me connecter sur le réseau de mes voisins que parce qu'il était "ouvert", c'est-à-dire qu'il n'y avait pas de code à entrer pour y avoir accès. Dès qu'ils l'ont protégé, j'étais foutue ! (mais bon,je ne suis pas du tout une experte, les vrais geeks te diront peut-être le contraire)

Fab a dit…

C'est quand meme bien en wifi de pouvoir surfer depuis son plumard je trouve! (surtout avec un maaaaaac!)

marie a dit…

mon Z'hom' pirate aussi la connexion Wifi de la voisine du dessous... pour surfer avec sa psp!!!
ouh.... le vilain!!!!...

Sarita a dit…

vive le wifi... et bien que venant de chez célinette, ne ne me met pas a déprimer... :p

Et vu que je sui une gentille fille.. voila l'explication de l'explication deux coup de cuillère à pot gentilement founie par gouguel (je sais chez moi c'est bonheur paix joie et amour... :p):

" A la naissance d'Henri IV, le bruit court qu'un nouveau Roi est né et que l'accouchement s'est déroulé de façon particulièrement facile. La rumeur dit donc : "Le Roi est né en deux coups de cul, hier à Pau"."

je me coucherai moins bête ce soir !

Mlle E a dit…

ah les opérateurs internet. Ce'st à te faire regretter d'avori internet!

Mademoiselle Coco a dit…

Fab > oui, mais n'oublie pas : le trio Mac + lit + café est mortel pour le mac ;-)

Marie > ah oui c'est très très mal... Surtout pour jouer sur une psp !!

Sarita > bienvenue ! En fait, le post déprimant, c'était celui juste en dessous ! Mille mercis pour l'explication, qui est tout à fait savoureuse. J'adore ce genre de choses.

Mlle E > en même temps, vu mon désarroi quand j'ai vu que je n'avais plus de connexion chez moi, je reste persuadée qu'ils sont bien utiles !