14 août 2007

Gemischt

Aujourd'hui, il y a des très bonnes nouvelles, de moins bonnes et des mauvaises. Parce que comme le dit si bien Maupassant dans la bouche de la rude Rosalie, "la vie, voyez-vous, ça n'est jamais si bon ni si mauvais qu'on croit".

Je vous laisse donc juste avec cette chanson découverte sur la BO du film Vies brûlées et qui me tord le tendre à chaque fois que je l'entends, comme une midinette que je suis. Le son est nul, mais la seule vidéo où il était un peu meilleur était un film presque cochon issu du film, et je n'ai voulu choquer ni les plus jeunes, ni les plus sensibles. J'aurais au moins pu éloigner les homophobes. Pour les majeurs prévenus, elle est (et vous verrez qu'il n'y a quand même pas de quoi fouetter un orignal), mais les gens parlent par dessus la chanson (les vilains). Mais on leur pardonne parce qu'ils sont beaux (une fois lavés). Allez, on laisse Rita chanter le désespoir de son cuore :



EDIT / je savais bien que quelque chose me perturbait dans cette vidéo. En réécoutant mon CD, j'ai compris : il s'agit d'une version en italien, tandis que je connaissais la version espanole ("Corazón") chantée par la même Rita. Et je trouve que la langue italienne, suave et coulante, est bien moins poignante sur cette chanson que l'espagnol, aride et âpre. Mais je n'ai trouvé la version espagnole nulle part (et je ne sais TOUJOURS pas mettre d'extrait musical sur mon blog...)

10 commentaires:

Denys a dit…

Certainement pas mes oignons, mais rien de trop grave quand même?

Quand j'ai l'humeur mélancolique, rien ne vaut "high hopes" de Pink Floyd. Evidemment, c'est moins élitiste comme référence, mais je conseille à tous ceux qui aiment cette chanson d'en lire les paroles. De la poésie pure. "Looking beyond the embers of bridges glowing behind us... to the glimpse of how green it was on the other side... Steps taken forward but sleepwalking back again... Dragged by the force of some inner tide."

Mademoiselle Coco a dit…

Denys > élitiste, Rita Pavone ?? Je crois bien que ce n'est que l'équivalent transalpin de notre Sheila nationale tu sais...

Pour une raison que j'ignore, les paroles que tu as mises m'ont immédiatement mis en tête ce slow langoureux et métalleux de Scorpions (?) "Still loving you". Rien à voir, je sais. Le cerveau a ses raisons que la raison ne connaît pas.

Bon, je vais aller écouter les Pink Floyds (vachement plus élitistes que Rita, pour le coup !).

Denys a dit…

Ah c'est comme Sheila? Bon, OK, le terme élitiste était employé parce que je ne connaissais pas. Ce qui peut révéler deux choses (hop, auto-analyse) : soit un orgueil démesuré (si je ne connais pas, c'est forcément que c'est une référence ultra exigeante), soit une trop grande révérence pour Mam'zelle Coco (si elle en parle, c'est que ça doit être "up market", comme dirait mon requin de petit frère, la peste emporte les commerciaux...). Mmmmm.
Allez, les seniors et l'emploi en France maintenant.

Mademoiselle Coco a dit…

Denys > ça peut également révéler une troisième chose, l'humilité poussée à son extrême ("je ne connais que ce qui est bateau, si je ne connais pas, c'est que c'est mieux que ça") ! Mais quand même, je pense que je suis vachement "up market" comme nana ;-) (et je prends soudain conscience que je suis finalement très heureuse de ne pas être une épicière)

Les seniors inactifs ? J'en ai un à la maison qui profite allègrement depuis 2 ans de sa pré-retraite (qui met la France entière en péril), et qui n'a aucun remord ni regret. Te dire si je maîtrise bien le sujet !

Kenders a dit…

J'ai fait l'erreur d'aller voir la vidéo du film dit "limite cochon", et j'dois pas être original, parce que ca m'a choqué.

Bon, nan, mais j'avais pas fait gaffe quand tu disais que t'avais pu éloigner les homophobes, j'devais etre fatigué, alors j'm'attendais à une scène entre un homme et une femme...

Et à 3H30 du mat', ce genre de surprise ca pardonne pas.

Sinon pour insérer un extrait musical, j'veux bien t'expliquer, c'est pas compliqué mais un peu laborieux au début...

Mademoiselle Coco a dit…

Kenders > ben faut pas être choqué pour si peu... C'est nettement plus chaste qu'une pub pour les gels douche Tahiti ! Et puis si tu avais en effet l'amabilité de m'expliquer comment galérer pour m'en sortir avec les extraits audios, ce serait fort sympathique de ta part ;-)

Kenders a dit…

Ouais enfin quand même, la tête dans l'zlof à une heure avancée d'la nuit, tomber sur deux poilus qui se becottent et s'échangent des mots doux en italien, ca bouscule son homme.

J't'ai envoyé par mail la méthode à suivre pour les extraits audios ;)

Mademoiselle Coco a dit…

Kenders > c'est bien de se faire bousculer parfois ;-) Et 1000 fois merci pour le mail. Je t'ai répondu... et j'ai mis mes premiers lecteurs audio en ligne ce matin !

Ch. a dit…

Merci beaucoup !!
Cela fait 12 mois que je cherchais un clip de cette chanson...Nous, nous en avons fait l'hymne de deux dorades suppliantes, luttant contre un couteau et une fourchette au milieu d'un repas de mariage... dans un spectacle bien sûr...chacun son délire !

Mademoiselle Coco a dit…

Ch. > mais... de rien ! C'était un plaisir, surtout pour une si noble cause ! ;-)