03 octobre 2007

Auto-promotion

Ah ben non, je ne sors pas de single. Je ne sors pas de livre non plus. Je ne vais jouer dans aucun film. Mais j'ai quand même quelque chose à vous vendre ! Et en plus, c'es gratuit ! Elle est pas belle la vie ?

Je suis sure que sans oser l'avouer à personne, vous aimeriez qu'on vous explique la théorie du Choc des civilisations. Vous en rêvez presque autant que de comprendre ce qu'est au juste le chiisme. Surtout si c'est moi qui vous explique tout. Je vous connais bien, vous savez...

Alors pour Huntington, c'est ici. Et pour les chiites, c'est (les spécialistes de la question - suivez mon regard nach Osten - sont bien évidemment plus qu'autorisés à me taper sur les doigts par mail si j'ai fait des erreurs ou des approximations).

Comment ça, "c'est plus drôle quand je raconte mes pires bourdes de drague" ??! Bande de fainéants !

20 commentaires:

Ardalia a dit…

pour Huntington, c'est fait. J'ai été rassurée par les réserves apportées à la fin, même si nous devons bien admettre que toute grille de lecture comporte ses arbitraires.
Je devrais peut-être lire pour être convaincue?

J. a dit…

Oups... Comme l'impression de plonger quelques années en arrière... Un temps que les moins de 20 ans... Bref, comme quoi, ça vaut la peine de musarder, parfois!

Tim a dit…

J'espere que tu ne m'en voudras pas mais je n'ai point eu le courage de lire les quelques pages qui constituent ton article, cependant, à propos du choc des civilisations, je pencherais sur la tendance narcissique que pourraient avoir les civilisations diverses et variées, la notre y compris lorsqu'est abordé le sujet des interraciaux genre on est les meilleurs et pas les américains...

(je suis un petit peu pompette je sais pas si la chose que je viens d'écrire à un quelconque sens...)

Mademoiselle Coco a dit…

Ardalia > honnêtement, je ne trouve pas que ça vaille une lecture. Ce mec, sans le 11 septembre, aurait été oublié presque aussi vite que Fukuyama et sa connerie de fin de l'Histoire !

J. > c'est si daté que ça, Huntington, pour toi ? Ou c'est le concept article-fiche technique qui te fait replonger dans le passé ?

Tim > déjà pompette à cette heure ? La soirée va être longue (ou très courte) !

Silphi a dit…

Je n'avais pas apprécié les thèses de Huntington quand j'étais tombé dessus il y a quelques années et je vois que ça ne s'est pas arrangé avec l'âge ! ;) Je trouve vraiment ses analyses quelque peu simplistes bien qu'interressante. J'aurai peut-être préféré un accent plus poussé mis sur ses détracteurs ^^ (mais je suis chiant)

Tim a dit…

Non, non, j'ai juste bu une grosse bière avec mes gens de classe et après quatre heures d'amphi, ça gère moins qu'à la normale..

Denys a dit…

Hé bin pisque ça n'intéresse personne moi je vais louer l'article sur le chiisme, qui est très documenté et très bien construit. Du beau boulot, bravo. Enfin je suis un mauvais juge, puisque je suis un parfait béotien sur toutes ces questions.
J'aurais bien aimé plus de détails sur le califat et la confusion du spirituel et du temporel chez les sunnites (mais en même temps ton article étant sur le chiisme, on ne peut pas te le reprocher), je sais seulement que le Sultan de l'empire Ottoman était aussi qualifié de Commandeur des croyants, et que ce titre, si je ne me trompe pas, est actuellement aussi endossé par le roi Mohammed VI au Maroc? Et surtout davantage sur l'Occultation dont l'arrivée tardive dans l'histoire de la religion islamique (et par conséquent l'irruption de la dimension eschatologique) ne laisse de me surprendre - 940 pour les duodécimains! . Y a-t-il eu une influence du christianisme? D'autant plus qu'il me semble, à te lire, que c'est cette question, beaucoup plus que les désaccords sur la succession du Prophète, qui ont fait radicalement diverger les contenus théologiques des deux courants...
Mais, à part ça, enfinchouettebienvoilà quoipasmaldutoutmaissimaissijtassure.

Ardalia a dit…

@Denys, fayot, gare aux punaises sur la chaise.
;-p

Les chiites demain.

(blogger connait mon prénom, c'est quoi ce binz, je suis fichée, déjà, si jeune et innocente??)

Denys a dit…

@Ardalia: ce que tu n'as pas vu, c'est que c'était une façon de ne pas dire que je n'avais pas aimé l'article sur le choc des civilisations. ;-)
Ay Caramba, je me suis trahi! :-D

Mlle E a dit…

Bon et sinon t'as drague la plus looseuse c'était quoi?

J. a dit…

Huntington ou Fukuyama, c'est en fait daté de leur sortie, tout simplement. D'accord ou non avec leurs thèses, cela permet de faire réfléchir plus largement; ça ouvre le champ de la réflexion. Entre ça et l'Islam, je ne peux que m'incliner face à la concision que tu proposes. Donc, merci!
Quant au Chiisme, j'avais à l'époque travaillé sur la transition du Shah à Khomeiny à travers le prisme des USA. C'était au "siècle passé", l'aube des années '90. ;-)

Mademoiselle Coco a dit…

Silphi > le problème est que justement - et étonnament - il en a peu. Soit les gens ont été obnubilés par la vérification empirique évidente de ses thèses (; Yougoslavie, 11 septembre, Aghanistan, Irak, etc.), qui est en réalité discutable. Soit ils ont estimé que sa théorie était tellement simpliste que ça ne valait même pas la peine de se pencher sur la question.

Tim > bon, ça va alors ;-)

Denys > honnêtement, l'influence de l'Occultation tardive (oui enfin tu vois ce que je veux dire) sur le christianisme, euh, j'en sais rien du tout... En revanche, je pense que les divergences théologiques ne sont qu'une conséquence des conflits de succession (mais sont aujourd'hui ce qui différencient concrètement les chiites et les sunnites). J'ai un peu le sentiment que c'est dans la même veine que l'anglicanisme : d'abord on veut se séparer, et après, on élabore un corpus de pratiques et de doctrines pour se différencier. Mais je n'en mettrais pas ma main à couper dans le feu, tu vois.

Ardalia > toi, tu as donné ton ADN à quelqu'un qu'il ne fallait pas non ? :-)

Denys > t'as le droit hein ! T'as même le droit de le dire. Je suis une anarco-absolutiste démocrate, môa, monsieur.

Mademoiselle Coco a dit…

Mlle E > ça va VRAIMENT être difficile de faire un classement, tu sais ;-) J'ai un peu tendance à toujours être au sommet, dans ce domaine !

J. > les Américains trouvent que le petit Sammy est tout à fait d'actualité tu sais ! Mais j'admets que leur perception des relations internationales diffère quelque peu de la mienne. Mais effectivement, d'un point de vue européen, c'est assez dépassé (je n'ai notamment pas le souvenir que l'affaire des caricatures de Mahomet au Danemark ait donné lieu à une interprétation au travers du prisme du choc des cultures).

J. a dit…

En effet, j'avais plutôt noté qu'une certaine frange néo-cons (marrant, en français, on se demanderait presque si c'est voulu...) avait tendance à se dire que le petit Samuel a inventé quelque chose du Yoo Koon Koon...

Pour l'histoire des caricatures, si on ne l'a pas joué sur cette dialectique-là, le simple fait d'avoir pu laisser arriver l'affaire jusqu'au procès est déjà dérangeant en soi (que la plainte ait pu être simplement prise en compte est un non-sens), même s'il y a eu relaxe.

Juste pour rappel, dans le cadre de la guerre de succession au Prophète, il est à noter que c'est justement dans un but politique qu'il a tout à coup été décidé de disposer du Coran sous forme écrite et ce, 50 ans après sa mort! On imagine assez que cela puisse laisser une marge fort importante entre le dit initial et la forme finale...

Ardalia a dit…

Bon alors, je plussoie Denys, l'article sur le chiisme est vachement bien, peut-être aussi parce que doté de plus de matière véritable.
Mes seules questions portant sur mon instit et Ibn Arabi, je te les épargnerai.
Une remarque, si je puis me permettre, les développement logiques consécutifs peuvent être soulagées du "donc" récurrent et un peu lourd. "C'est ainsi", "c'est pourquoi", "c'est la raison pour laquelle". S'autoriser quelques phrases courtes, aussi.
Mais sinon, très bien!

*petit rond jaune souriant qui lève ses petits pouces, plein d'enthousiasme*

Mademoiselle Coco a dit…

J. > la justice est un instrument de la paix sociale. "Justice must be seen to be done" dit le proverbe. Cela va parfois jusqu'au spectacle, malheureusement, mais les excès ne doivent pas faire oublier les principes.

En ce qui concerne le décalage entre les propos du Prophète et le moment de leur inscription dans le marbre, je crois que cette marge d'interprétation et le respect plus ou moins grand pour ce texte sont les principaux éléments de discorde entre les différentes mouvances islamiques, non ?

Ardalia > merci pour les compliments et les "gisements d'amélioration" (comme dit mon pôpa) !

Sur le contenu, en effet, c'est un peu le problème du Choc des civilisations : tout le monde en parle comme si c'était un énorme pavé supra compliqué (ou alors en simplifiant à l'extrême). Donc on ne peut pas ne pas se pencher sur la question. En même temps, dès qu'on se penche sur la question, ça fait pschiiitt...

Thomas Woodrow Wilson a dit…

wouah, anarco-absolutiste démocrate, la souplesse idéologique nécessaire pour faire un tel grand écart est digne d'Eric Besson (ou de Malraux, tiens, ça le fait plus). Moi, je ne suis "ni de gauche, ni de droite, [je suis] dans l'axe" (Auguste Detoeuf).
Nan, c'est juste que la façon dont tu exposes la thèse d'Huntington, et dont tu la congédies rapidement, montre que tu es une réaliste convaincue, ce que j'ai d'ailleurs pu constater à d'autres reprises. Je ne me qualifierais pas d'idéaliste, mais je crois qu'il ne faut pas sous-estimer l'élément culturel dans les enjeux diplomatiques d'aujourd'hui. Et je veux bien dire en terme de valeurs morales et d'idéal motivant les actes individuels, hein, non pas comme un instrument de domination des puissances.
Attention, je ne lance pas de débat, vu que je n'avance, volontairement, aucun argument. Sinon on n'est pas couché. Paf, son coup de pied trouve la touche, lancer néo-zélandais. Denys

Ardalia a dit…

Et pardon pour les fautes.

Mademoiselle Coco a dit…

TWW > entièrement d'accord sur l'aspect culturel des relations internationales. Mais affirmer avec Huntington que la diplomatie européenne et la diplomatie américaine, puisque nous appartenons selon lui à la même civilisation, sont fondées sur les mêmes valeurs me semble une aberration. Surtout, je suis avant tout persuadée du rôle primordial des relations personnelles dans la politique étrangère (autant au niveau des chefs d'Etat que des diplomates). Le couple franco-allemand en est une excellente illustration : malgré des valeurs et des objectifs communs, quand Merkel ne peut pas piffrer Sarkozy (qui lui rend bien), ça coince.

Ardalia > l'orthographe est un outil de domination des élites, à bas les règles !

J. a dit…

Il me semble, je le crains, que relativement aux deux points nous ne soyons "cruellement" d'accord...