15 octobre 2007

Arithmétique

Mon destin est malheureusement de devenir un éléphanteau à force de manger sans pouvoir dépenser mes calories. Je vous explique :


- d'un côté, ma future salle de sport ne veut pas de moi. Nan mais je rêve, j'arrive même à me prendre des rateaux par des gens qui sont supposés être presque prêts à me payer pour que je vienne les voir. Disons que ça ne s'est pas tout à fait passé comme ça.

Déjà, ils ne veulent pas me faire de tarif préférentiel alors qu'ils sont plus chers que leur voisin. Mon expérience me faisait dire que les salles de sport sont prêtes à tout pour vous faire signer, et bien... non. Adam Smith et les mérites de la concurrence peuvent aller voir sur un autre manège si la queue du Mickey est plus grande.

Parce qu'en plus de tout ça, l'assurance mutation chèrement payée ne couvre pas le cas dans lequel vous sautez au plafond de joie après avoir réussi un concours nécessitant un déménagement en province. Donc ils vont devoir se passer de ma présence dans leurs locaux, avant que je ne change d'avis dans quelques semaines.

Voilà pourquoi il va falloir que je stocke mes calories sur moi pendant tout l'hiver (et ne me dites pas qu'il y a d'autres façons de faire du sport, je le sais, mais je n'ai pas envie).


- d'un autre côté, je viens de découvrir que Monoprix vendait enfin TOUT ce qui est nécessaire à la réalisation de mes plats thaïs préférés. Avant, il me manquait toujours quelque chose, mais plus maintenant : citronnelle, galanga, basilic thaï et feuille de kaffir. L'introuvable est désormais à deux stations de métro ! J'ai failli faire un feu de joie au milieu des rayons, mais j'ai vu que le vigile ne semblait pas avoir un sens de l'humour - ni de la gastronomie - si développé.

Mais pour fêter ces perspectives culinaires en rentrant chez moi, j'ai fait des panna cotta (oui, je bouffe pour me réjouir à l'avance de futures ripailles, qu'est-ce qui vous échappe ?). Sauf qu'en vrai, les panna cotta, c'est normalement pour recevoir mon groupe de coachés demain chez moi. Mais que nous sommes 5 et que, c'est étrange, j'en ai fait spontanément pour 8. Il n'y a plus qu'à espérer que personne ne voudra se resservir demain, parce que là, l'appel de l'amande crémeuse et de la framboise acidulée a été plus fort. Mais j'en ai laissé une pour chacun demain, ne vous imaginez surtout pas que je suis une goinfre déraisonnable.

Donc l'équation est ainsi : des + d'un côté, sans - de l'autre. Cela fait donc bien des + au final.

13 commentaires:

Anna a dit…

Hier dans les brouillons de mon blog j'ai trouvé un article intitulé 'Arithmétique'. Je me suis longuement demandé ce que j'avais voulu écrire à l'époque, sans grand succès. Heureusement que je n'ai plus à chercher, cet article est vraiment bien et tout le monde me traiterait de copieuse si j'en reprenais le titre. Alors grand 'ouf' de soulagement et merci :)

La mangeuse de muffins

Ashley a dit…

C'est un complot et picétou, faut se rendre à l'évidence et à l'ennemi, y a pas le choix.

Mlle E a dit…

Oh là là, bien sûr que non! Le calcul des calories est une science beaucoup plus aléatoire. Par exemple si tu te trouves une bonne excuse pour manger un truc, BAM, tu annules au moins la moitié des calories. Pareil si tu en as vraiment envie/besoin, ou si c'est juste pour goûter, ou si c'est dans l'assiette d'un autre, etc...

Anonyme a dit…

juste pour te dire que j'attends l'annonce des résultats en croisant les doigts... prends soin de toi et bosse les oraux !!
clara.be

Mademoiselle Coco a dit…

Anna > miam, les muffins... avec des pommes et des noix de pécans. Ou alors des myrtilles et de la cannelle. Ou du miel et des bananes. Ou des pépites de chocolat. Ou encore. Bon ok, j'arrête. A part ça, ravie de t'avoir rendu service, les grands esprits se rencontrent ;-)

Ashley > tu veux dire que je suis moins forte que des extra-terrestres complotteurs ? Oh ben merde...

Mlle E > AAAAAAAAAAAAAHHH, mais oui, je crois avoir lu un petit manuel de calcul calorique qui reprenait tout ça. Merci de ce rappel, je vais reprendre une part de cheese cake (dont mon organisme a besoin pour se mettre au travail) !

Clara.be > Merci beaucoup ! Mais il y en a encore pour un bout de temps, tu risques d'avoir des crampes si tu ne décroises pas les doigts d'ici là...

Tim a dit…

Fais comme moi tu t'en cale et si ca devient trop tu fais un peu de sport pour compenser, a mince c'est vrai t'es une fifille j'avais oublié c'pas pareil...

marine a dit…

Toi au moins tu as le courage de VOULOIR aller dans une salle de sport! Moi je considère que mes trajets bus/métro pour aller en cours sont suffisants 8-)

Cécile a dit…

A bas l'effort, le sport et surtout la transpiration. Vive les bons petits plats !!! De toutes manière, il y a le printemps pour perdre les kilos de l'hiver avant le retour du maillot.

Anne Corrons a dit…

t'es super forte en maths!

Silphi a dit…

Bha qui a ditq ue le smathématiques étaient une science exacte de toute façon ?

...tout le monde ?

merde. C'est que ça doit êre un complot alors ^^

Mademoiselle Coco a dit…

Tim > rira bien qui rira le dernier. Toi aussi, à 40 ans, tu vivras ça ;-)

Marine > bof, si ton arrêt de bus ou ta station de métro est un poil loin de chez toi, ça se défend !

Cécile > et si jamais il n'y a pas de maillot cet été, pourquoi se fouler ?

Anne Corrons > oui, je vais peut-être devenir ingénieur un jour ;-)

Silphi > p'tin, c'est comme Ashley : les scientifiques sont les plus fervents défenseurs de la thèse du complot. Etrange.

cél a dit…

T'as l'air d'etre une sacrée cuisinière, non? Ca donne envie d'un bon ptit plat...

Mademoiselle Coco a dit…

Cél > si je voulais faire dans le mélo, je dirais "la seule passion dans ma vie, la seule chose qui me tienne en vie". Sauf qu'en réalité, j'ai plein d'autres passions. Et que je suis surtout une inégalable gourmande !