18 août 2007

Le monstre, c'est moi !

Hier soir, j'ai été au restaurant. Et comme 9 fois sur 10 quand je vais dans un bistrot parisien, j'ai pris un steak tartare, en digne cro-magnonne qui a perdu la guerre du feu. Or comme chacun le sait, le tartare, ce n'est bon qu'avec des frites (ou à la rigueur des petites pommes grenailles toutes fondantes sautées avec leur peau).

Mais, lorsque le serveur est venu prendre notre commande, il a cru bon de s'informer de mes désirs culinaires : "Avec une salade, le tartare ?". Surprise et angoissée, je lui demandai la voix chevrotante : "Vous n'avez pas de frites ?"

A mon grand soulagement, il me confirma que, dans la plus pure tradition, la maison proposait bien des frites faites maison avec son tartare. La mine réjouie, je confirmai mon choix pour ces petites choses délicieuses. Il m'interroge à nouveau : "Alors, mi-frites, mi-salade ?".

Je sentai que mon destin allait être contrarié. Poliment mais fermement, je lui répondis que "non, que des frites !". "Que des frites ?" reprit-il en écho, me regardant comme si je venais de me transformer en Schtroumpfette sur sa banquette. "Oui, QUE DES FRITES !". Incrédule, il nota mon choix si étrange.

Je ne dois pas avoir la tête de quelqu'un qui mange des frites. Ou alors c'est la première fois qu'il voit une fille manger des frites. Et QUE des frites. Ne pas faire une crise pour avoir une salade verte "avec la vinaigrette à part". Je n'en sais rien, mais j'ai eu le sentiment d'être très modestement, à l'echelle de ce monsieur, la pomme de Newton.

Euh dites, vous mangez bien des frites aussi vous ??!

13 commentaires:

Mélina LOUPIA a dit…

Mais tu le fais exprès toi ou quoi?
Je viens de faire une platrée de frites maison, avec les patates du jardin tu vois et en fait, j'en ai pris 3 fois, oui, ^sous le regard médusé des enfants.
Oui.
Parfaitement.
Des bizettes

Vally a dit…

Oh oui !
Et moi, bizarrement, personne ne s'en étonne en me voyant. C'est inscrit dans mes kilos en trop :-(

Fab a dit…

Je serais plutot mi-frite mi-salade mais avec un bon gros tartare!!!!

pascal a dit…

Je suis aussi un tartare-addict, mais comme Fab ci-dessus, j'apprécie plutôt le panaché mi-frite mi-salade que le tout frite...

Mademoiselle Coco a dit…

Mélina > mmmmmmmhhhhhhh... heureusement que je n'étais pas là pour te faire de la concurrence ;-) Les enfants n'auraient plus rien eu à manger, les pôôôôôvres !

Vally > peut-être, mais tu as une adorable circonstance atténuante toute fraîche...

Fab et Pascal > bon, vous faites ce que vous voulez hein, mais manger des frites, si c'est pour en avoir 4 qui font un match de catch dans l'assiette, ça ne vaut pas le coup. La frite n'est bonne qu'en platrée chez moi. Humhumhum.

Denys a dit…

Mode méchant on :
Et si il fallait deviner un non-dit dans l'insistance de ce serveur du genre "Etes-vous sûre que c'est raisonnable, une assiette de frites, mademoiselle, dans votre état? Mmmmm? Franchement, hein? Allez, ce sera salade pour vous."
Mode méchant off:
Pas de riposte par frappe chirurgicale dans ma face svp, c'était une méchanceté absolument gratuite et infondée. Mais je suis prêt à tout imaginer de la part des serveurs, j'ai eu trop d'expériences de sans-gêne caractérisé de la part de ces gens (genre la fois où l'un d'entre eux n'a pas arrêté de faire des allusions grossières sur la jeune femme assise face à moi et moi-même alors que nous étions 3 et que le troisième était son MARI! J'te jure...).

Anna a dit…

Pas de viande rouge pour moi, mais des frites, oh que oui ! Les gens, je te jure... il y a, quoi, un mois, je me suis fait le même genre de réflexion en ayant toutes les peines du monde à commander un soda pas light. Oui, ni zéro, ni light, un truc avec du sucre dedans. Dingue, non ?

Mademoiselle Coco a dit…

Denys > mode "se la pète" on : c'est en effet l'explication la plus plausible. Mais j'ai la paranoïa sélective (et raisonnable) : je ne peux pas croire qu'il m'ait trouvé trop dodue pour manger des frites. Je ne suis certes pas Kate Moss (et tant mieux), mais je ne stocke pas les frites autour de la ceinture. En somme, j'ai un corps de déesse, tout le monde le sait ;-) mode "se la pète" off.

Sur ton anecdote : heureusement que le troisième était son mari, et non son amant, tu imagines la scène sinon...

Anna > tout à fait le même genre, oui. Il a dû penser que tu étais suicidaire et que tu avais besoin d'aide.

Marie a dit…

et bien, nous avons mangé des frites à midi!!!!! avec du poulet rôti!(et une salade juste après, avec plein de vinaigrette!!!)...

Pour l'anecdote, lors d'un premier dîner avec un "galant"j'ai eu droit à un "quoi? tu ne vas quand même pas manger un gâteau au chocolat!"... (ok, le gâteau à une facheuse tendance à se stocker sur mes hanches, mais quand même...!!!)

Ellie a dit…

C'est ça de s'habiller en 36 fillette... (?)

Mademoiselle Coco a dit…

Marie > NAAAAAAN, il a osé ?? Je te jrue, y a des baffes qui se perdent (et je suis pourtant non-violente)

Ellie > OMG, comment tu sais ???! On se connaît ??

Denys a dit…

"j'ai eu le sentiment d'être très modestement, à l'echelle de ce monsieur, la pomme de Newton."
Tu veux dire que tu lui as cassé la tête? :-p

Mademoiselle Coco a dit…

Denys > tu t'emmerdes tellement que tu relis les posts que tu as déjà commentés ? Ben c'est du propre...