15 juin 2007

Les sept vies du chat (ou : Genèse)

Purée de fraise m'a refilé le bébé sans la piscine, donc je me jette à l'eau. Le principe ? Mais je vais vous le dire tout de suite : Chaque personne décrit 7 choses à propos d'elle même. Ceux qui ont été tagués doivent écrire sur leurs blog ces 7 choses ainsi que ce règlement. Vous devez taguer 7 autres personnes et les énumérer sur votre blog. Vous laissez alors sur les blog de ceux que vous souhaitez taguer un commentaire leur indiquant qu'ils ont été tagués et les invitant à lire votre blog.

Je suis fière comme un paon, parce que voyez-vous, c'est la première fois qu'on me lance une chaîne à la figure. Pas que je sois maso hein, je sais bien rattraper. Mais ça me donne l'impression d'être une blogueuse vââââââââchement importante. Et ça va me permettre de la refiler à des gens qui détestent vraisemblablement ça, ahahahahaha, la bonne blague !

1. Le matin, quand je suis en avance (pas plus de deux fois par an, donc), il m'arrive de faire des choses très bizarres. En particulier d'essayer mes robes de soirée, comme ça, entre deux schluck de café au lait. Avec mes plus belles chaussures à talon. Hum, bon, j'avoue, je vais même de temps en temps jusqu'à enfiler mes gants viennois de bal (ou mes gants de bal viennois, comme vous préférez). Mais là, il faut vraiment que je sois tombée du lit, ce qui arrive une fois tous les deux ans.

2. Je déteste la notion de "gay-friendly". J'ai vaguement le sentiment que de nos jours, pour être quelqu'un de branché, voire quelqu'un de bien, il FAUT avoir un ami homo. Sinon, c'est suspect. Et là, vous pouvez proclamer que vous êtes gay-friendly puisque vous avez un friend gay... C'est donc stupide pour deux raisons : d'une part, on peut ne pas avoir d'amis homos sans être homophobe (mais là, je pinaille sur une signification littérale que ce mot n'a certainement pas). D'autre part, si on est VRAIMENT gay-friendly, on n'en a absolument rien à faire que le friend en question soit gay ou pas. Il se trouve que certains de mes amis ne risquent pas de me violer la nuit (bon, dans le lot, il y en aussi qui sont hétéros). Mais ce n'est pas pour ça que je les ai choisis. Et je ne les aime ni plus ni moins en raison de leur orientation sexuelle. Certes, le plus souvent, j'ai commencé par les draguer, et devant l'impossibilité d'aller plus loin, j'en ai fait des amis. Ce qui peut entraîner un lien de corrélation très indirecte entre leur homosexualité et notre amitié. Menfin je trouve que l'idée de se proclamer gay-friendly est très suspecte.

3. Dans les séries américaines, je me reconnais toujours dans les personnages les plus relous. Du genre Bree Van de Kamp ou Charlotte York. J'évite d'y accorder trop d'importance, de peur de ne me remettre en question trop profondément... :D


4. A chaque fois qu'il y a une grosse cagnotte au loto, j'ai envie de jouer, et j'oublie toujours, plus ou moins consciemment. C'est un vieux reste de mon grand-père maternel, avec qui j'allais jouer au loto au café et qui me laissait cocher les cases. On n'a jamais gagné beaucoup. Mais on ne se concentrait pas sur les grosses cagnottes. Peut-être que si j'étais moins tête de linotte, je serais déjà multimillionnaire. Mais en fait, ma conscience européenne me fait pencher pour l'Euromillion. Si je n'oublie pas. Ou alors j'épouse un milliardaire. Ah non, ça, c'est le programme d'Amiante...

5. Je déteste les chippendales. Je ne vois absolument pas ce que ça peut avoir d'érotique. Ca me laisse de marbre. Les filles mes copines, pour mon enterrement de vie de jeune fille, un hammam avec une montagne de pâtisseries pleines de miel et de fleur d'oranger me fera beaucoup plus d'effets question plaisir des sens. D'ailleurs, je n'ai même pas envie d'illustrer ce point 5. par une photo.

6. Quand la maison de mes parents a été cambriolée, mon premier souci a été de m'assurer qu'ils n'avaient pas volé mes Petits Poneys. Je me suis précipitée dans ma chambre pour vérifier qu'ils étaient encore tous bien alignés dans leur box avec des coeurs. Ma maman avait beau m'affirmer qu'il n'y avait aucun risque, certaine qu'ils seraient encore là, il fallait que je vérifie. En revanche, ma gourmette et ma croix huguenote, évidemment, ranafoute. Mais j'avais 4 ans, on peut me pardonner.

7. Le champagne, je le préfère avec des framboises plutôt qu'avec des fraises... Mais en ce moment, ce dont je rêve, c'est d'un énorme MacDo, avec plein de frites (ah, si seulement Ronald proposait à nouveau ses sublimes frites en spirales du printemps 2003), un Big Mac et un Cola (Light, bien sûr). Vous voyez, je suis une fille simple, en vrai...

Viens mon moment préféré : la transmission. Je refile donc ce questionnaire
- à Ardalia pour qu'elle nous raconte plein de trucs
- à Amiante parce que j'ai le sentiment qu'elle va détester mais que j'ai bien envie de la voir déflagrationner
- à MeZ pour que ça lui donne l'inspiration
- à Winnie qui n'a même plus le temps de lire les blogs
- à la prolixe Zette, pour qui se limiter à 7 choses risque d'être une torture
- à Sven, qui a interdiction de parler informatique en y répondant !
- à Chev, quand il sera rentré de Moscou

8 commentaires:

Ardalia a dit…

Que veux-tu que je raconte, mon chou? J'ai déjà tout dit!
:-)

Mademoiselle Coco a dit…

Ardalia > la vérité, je suis sure que tu as encore l'herbe sous le pied. Ta première hanukkah par exemple. Ou ton dernier rencard foireux. Ou tes vacances les plus formidables. Ou comment tu aimes ton petit-déjeuner. Tu vois, c'est pas difficile :-p

Mélina LOUPIA a dit…

Chagasse :D
Je m'y colle dès demain.
Des bizettes, oué parce que là...

MeZ a dit…

argh... 2 chaines d'un coup... Je deviens un bloggeur influent ! (même si on m'y colle par pitié pour mon manque d'inspiration huhu)
Bon, je m'y colle dans la semaine :-)

mo a dit…

des gants de bla viennois!!!! je suis atrocement jalouse, là...
mo

Amiante a dit…

ayé, c'est fait. :)
Et dans la catégorie "rencard minable", chuis sûre, je gagne :)

(tes codes de vérification sont de plus en plus bizarres)

Procraste a dit…

Les lamentations et interrogations de nos futures élites... Rien à dire, le simple fait que tu puisses te relire suffit...

Mademoiselle Coco a dit…

Zette > très réussi. Je suis fière d'être une chagasse, même si je ne devine que très partiellement ce que ça peut vouloir dire :D

Mez > on commence comme ça et on devient Loïc Le Meur (tellement influent qu'en fait, je ne sais pas comment on écrit son nom...)

Mo > tu peux. Ils sont tout simplement MA-GNI-FIQUES (et tellement exotiques !!)

Amiante > mouais pas mal... Et Dieu sait que pourtant, dans le genre, y a de la concurrence !!

Procraste > euh... je ne suis pas certaine d'avoir tout compris à ce commentaire quelque peu elliptique. Une petite explication de texte ??