02 avril 2007

Miser sur le bon cheval

Non, vous n'allez pas lire un énième billet de blog sur Equus et Daniel Radcliff. Ce soir, un bon conseil pour toutes celles qui sont à la recherche de leur futur mari. Pour certains, l'idée même de chercher un mari semble désuète. Mais l'observation attentive d'un amphi à Sciences Po ne permet pas d'en douter : il s'agit bien d'un investissement important en temps et en énergie, qui en accapare quelques unes.

Je suis personnellement très loin de ça. Mais pour celles qui se sentent concernées, ma petite pierre à l'édifice du bonheur de l'humanité résidera pour aujourd'hui dans ce secret : l'important, les filles, est de miser sur le bon cheval. Celui qui est le bon maintenant (en général plutôt facile à repérer) mais surtout plus tard, beaucoup plus tard.

Bien évidemment, je ne parlerai pas ici de caractère, chose beaucoup trop subtile pour une écervelée comme moi. Je me concentrerai donc sur l'essentiel (oh ça va hein, on ne peut pas parler du Darfour tous les jours non plus) : le physique.

Et là, vous pensez tout de suite que miser sur le bon cheval consiste à éviter la catastrophe désormais bien connue sous le nom de Fat Tom.

Je vous explique. A 25 ans, vous vous mariez avec lui, M. TopGun en personne. Forcément, vous êtes fiérote, toutes les copines vous l'envie, vous pensez que cette fois-ci, c'est bon, vous pouvez foncer tête baissée vers 50 ans de bonheur conjugal. En même temps, je peux comprendre, c'est un peu comme trouver une combinaison intégrale en cachemire au prix d'un string en polyester. Une seconde après, si on hésite, c'est la copine qui l'emporte. Alors on ne réfléchit pas, et on fonce.


Quelques années plus tard, on se rend compte qu'on est avec une saucisse sur pattes devenu totalement hystérique et embrigadé dans une secte :



Mauvaise pioche...


Et puis il y a celles qui savent vraiment tirer leur épingle du jeu. J'aimerais que vous, dans la salle, vous leviez bien haut le bras si vous donner 10 peanuts au monsieur ci-contre. (Les mecs peuvent jouer aussi). Levez le bras bien haut que je puiss voir.

Ben voilà, c'est bien ce que je pensais, il n'y en a pas une qui soit intéressée. Faut dire qu'un petit gringalet avec les yeux à moitié fermés et la coupe choucroute, ça ne tenterait pas même Eve (la pecheresse originelle de la Genèse, hein, pas ma copine Eve au nom de laquelle je ne veux pas du tout m'exprimer sans son accord sur la question).



Oui, mais voilà... voilà quoi ? Et bien j'aimerais maintenant que les mêmes me disent si le monsieur à droite, là, les tenterait plus. Allez-y, vous pouvez cliquer pour agrandir, histoire de bien vous informer avant de vous engager.

Ah bah oui, là, c'est la forêt équatoriale de bras pour le Dr Mamour. Hinhinhin, et c'est là qu'on rigole : comme dirait un grand penseur de notre temps, "la droite et la gauche, c'est la même chose". Enfin, le même. Patrick Dempsey en personne, jeune et moins jeune.



Vous ne me croyez pas ? Et voici deux autres avant-après sur le vrai bon cheval sur qui miser :


Dommage pour Katie Holmes, et félicitations à la femme de Patrick Dempsey, qui a (voix mélodramatique type téléfilm de l'après-midi sur M6) "su voir le diamant taillé sous le morceau de pierre brute".

Souvent, je me dis qu'à force de langudeputer sur le physique de mes petits camarades de prepena, j'en oublie que sous l'un d'eux se cachent sans doute un Dr Mamour en puissance. D'ailleurs, si ce n'était pas le cas, pourquoi quasi-tous nos profs, anciens préparationnaires eux-mêmes, sont aujourd'hui de forts sexys jeunes hommes (mariés, je précise, pour couper court à tout fantasme ayant pour cadre Boutmy) ?? Il faut bien, pour une question de logique statistique, que eux aussi aient été moches avant de devenir beaux. Ou alors je suis tombée sur une mauvaise année...

Mesdemoiselles, demain, en allant faire votre marché du Prince Charmant dans un amphi, autour de la machine à café, ou depuis une terrasse de resto, pensez très fort à Patrick Dempsey et à Tom Cruise en regardant autour de vous...

10 commentaires:

Mélina LOUPIA a dit…

Oui, mais ils sont beaux!!!!!!!
Bizettes

Pascal a dit…

Hum, il faudrait trouver une photo de Louis Laforge jeune, pour voir...

Mademoiselle Coco a dit…

Mélina > mais qui est beau ? Tom maintenant et Patrick avant ?? NON, quand même pas ??!!

Pascal > hinhinhinhin, j'ai beaucoup rigolé. Et répondu. Cf. post supra ;-) Je te laisse ensuite libre de ton jugement !

Mélina LOUPIA a dit…

J'ai zappé par réflexe les après...
Bizettes

la chouette a dit…

Ouais, ouais, ouais, tout ça c'est un truc de fille célibataire pour faire flipper celles qu'en ont trouvé un beau avant d'atteindre la trentaine. Hé ben belle mentalité, je note !

Mademoiselle Coco a dit…

Mélina Loupia > oui, ben c'est sûr que dans ce cas-là...

La chouette > déjà, je suis pas célibataire, vu que je partage ma vie et mon appartement avec Kierkegaard (je recommande néanmoins d'utiliser la fonction recherche de mon blog pour en savoir plus sur de Mr K. afin d'éviter les malentendus). Ensuite, voilà, on veut servir l'humanité, faut voir comment on est remerciée... Enfin, je tiens à dire : "chacun son bifteck et sa bière". Et surtout sa façon de le défendre. N'empêche que si tu as une réserve de beaux garçons enfermés dans tes placards au cas où il y aurait la guerre, ben comme c'est pas pour demain, tu peux les relâcher avant qu'ils ne soient trop vieux non ?

la chouette a dit…

Et le docteur Folamour, là, il s'est fait refaire le nez, d'abord.

la chouette a dit…

Je lâche rien, j'en ai qu'un, et je sais même pas quelle tête il aura dans 20 ans.

Mademoiselle Coco a dit…

La chouette, tu crois VRAIMENT qu'il s'est fait refaire le nez ??? J'ai re-regardé les photos après avoir lu ton commentaire, et ça ne m'apparaît pas flagrant... Mais je ne suis pas vraiment une spécialiste du nez refait en même temps.

la chouette a dit…

Ben, j'crois bien quand même... Bon, c'est Voici qui le dit (ça y est, chuis grillée)