22 mars 2007

Glouglouglou

Voilà, ça ne se voit pas, mais ce billet est révolutionnaire, presque autant que l'Oulipo en son temps. Ce qui change ? Je l'écris depuis mon NOUVEL ordinateur, le MacBook qui a un nom de hamburger, mais c'est pas grave.

Alors voilà, vous pensez que je suis du genre à ne pas pouvoir résister aux sirènes de la technologie et de la consommation et que j'ai bazardé l'ancien G4 rien que pour le plaisir de la nouveauté. Et bien vous me connaissez alors bien mal.

Parce que figurez-vous que quand mes parents m'ont offert un lecteur de mp3 il y a de cela 6 ans, j'ai dû aller demander à ma soeur, qui est - elle - une vraie spécialiste de la tendance et de la modernité, ce que c'était et à quoi ça servait, avant de pouvoir me réjouir de mon cadeau. Dans le genre aficionada de la technologie, on fait mieux...

Non, j'aurais vraiment bien gardé mon iBook encore quelques années. Surtout qu'il allait bien. Enfin, jusqu'à ce que je partage avec lui mon baquet de café au lait, que j'avais exceptionnellement décidé il y a deux semaines de prendre dominicalement au lit, en lisant Le Monde sur internet.

A l'aune de cette expérience, il s'avère que :

  • le café est un liquide soumis aux lois de la gravité, qui tombe particulièrement vite quand un ordinateur est en dessous)
  • les ordinateurs n'aiment pas tant que ça le café (surtout 1/2 litre, sucré et au lait)
  • le futur inventeur de la combinaison intégrale étanche pour ordinateur fera fortune
  • les informaticiens n'ont décidément aucune âme ("ah bah là, il est mort de chez mort hein ! On peut rien faire..." balancé 3 secondes après avoir ouvert la bête, c'est rude à entendre)
  • le MacBook est vraiment très chouette mais plus grand que le G4, ce qui est fort dommage : il ne rentre pas dans mon sac à main. Mais après tout, on a vu pire pendant la guerre.
  • les livreurs de chez TNT sont les êtres humains les moins aptes à remplir leur mission de tous les gens qui travaillent sur Terre
  • ne pas avoir d'ordinateur pendant 2 semaines m'a confirmé qu'on était vraiment coupé du monde sans ces petites bêtes. C'est officiel, je suis dépendante.

Donc si jamais vous avez envie d'un nouvel ordinateur mais que vous ne savez pas comment le dire, je viendrai prendre un petit verre chez vous, et je vous garantis un engin neuf dans la semaine qui suit. Efficacité à toute épreuve, frais y afférents à la charge du client.

3 commentaires:

Mélina LOUPIA a dit…

Hihihohohaha.
Le café sur le clavier...:D
Ca m'est arrivé sur mon Tosh tout neufy'a 3ans. L'anse de la tasse trop grande, mon doigt trop petit, scène au ralenti, café qui déborde comme une vague de surf et qui se brise contre la partie gauche du portable.
Ecran noir, bruit " fiouuuuuuuuuuuuuuj".
J'ai tout esssayé, séchoir à fond, tonne de SoPaLin, secouage, arrachage de cheveux, "tain caisse je vais bien pouvoir dire à copilote??? va jamais me croire".
> n'y croit toujours pas.
Tu viens quand tu veux Mademoiselle Co².
Bizettes

Fab a dit…

welcome back ! :)

Anonyme a dit…

Super votre blog, j'en suis accroc !!
Mais connaissez-vous cet autre blog : http://leschauffeursdelimousinepensentaussi.blogspot.com/
Attention les filles, ça déménage !
Biz et à + !