29 mai 2006

Saint Guillaume Hills 90210 (ou comment Sciences Po se met soudainement à ressembler aux lycées des séries américaines)

Un ample mouvement de frénésie généralisée s'est emparé insidieusement mais sûrement de Sciences Po ces derniers jours. Petit à petit, l'ambiance prend, la tension monte. Les 5ème années, en théorie plus raisonnables que leurs plus jeunes congénères, sont particulièrement touchés. La gala-folie commencent à atteindre les plus sains d'esprit.

Et oui, dans un peu plus de deux semaines aura lieu le grand gala des diplômés de Sciences Po. Un VRAI gala d'école, qui ne ressemble en rien aux autres soirées BDE. Le gala est une institution assez, voire très, récente, et pourtant déjà mythique et réglée par des principes déjà immuables.

Principe n°1 : le gala, c'est CHIC. Mais chic chic genre classos. La preuve par l'image (de l'année dernière) :





Du coup, les conversations (des filles) ressemblent de plus en plus nettement à celles des filles de Beverly Hills, avec pour thème principal : LA robe. La seule, l'unique, qui fera d'elles des princesses d'un soir que personne n'oubliera. La robe qui fera que dans une réunion de l'association des Anciens de Scpo, dans 38 ans, il y aura toujours quelqu'un pour leur dire "Oh mon Dieu, mais c'est toi Georgette ! Tu n'as décidément pas changé depuis cette soirée où tu portais cette sublime robe jaune moutarde que je n'oublierai jamais." Forcément, trouver une robe comme ça, ça demande du temps et de la patience. Bien évidemment, la question me taraude aussi un peu, on est girly ou on n'est pas. Mais plutôt que de partir à l'assaut des boutiques, je pense avant tout ouvrir mes placards. Je ne suis pas certaine de saisir ce prétexte pour enrichir ma collection de robes de soirée d'un specimen de plus. Quoi que, l'occasion est trop belle :-) A voir.

Principe n°2 : le gala de Sciences Po, c'est chic-mais-pas-que-la-robe. Parce qu'il y en a, en amont, du travail de coiffure (professionnelle), maquillage (semi-professionnel) et de manucure (artificielle). Le problème, c'est que parfois, du coup, c'est tellement réussi qu'on ne reconnaît pas les gens que l'on côtoie pourtant tous les jours depuis 5 ans. C'est gênant pour les légendes des photos.

Principe n°3 : le gala de Sciences Po, c'est People. L'année dernière, Alain Juppé (qui avait soudainement un peu de temps devant lui visiblement), David Pujadas, Simone Veil, PPDA, et pleins d'autres avaient fait le déplacement. Du coup, les rumeurs vont bon train pour essayer de deviner qui sera dans le carré VIP cette année. Vincent Delerm n'est pas parmi les favoris, tant pis.

Principe n°4 : le gala de Sciences Po, c'est la soirée de la dernière chance. Pour tous ceux qui n'ont pas encore trouvé leur princesse charmante, toutes celles qui n'ont pas trouvé leur superman, toutes celles qui n'ont pas trouvé leur princesse charmante et tous ceux qui n'ont pas trouvé leur superman, le gala représente réellement la dernière chance de pouvoir ensuite dire dans les dîners mondains, les yeux pétillants de bonheur partagé, que "oui, on s'est rencontré à Sciences Po". Et tant pis ce n'est pas sur les bancs de Boutmy. Le gala, c'est plus glamour qu'une soirée de l'association sportive, trop connotée 3ème mi-temps pour faire romantique dans les récits de "et comment vous vous êtes rencontrés ?". Et comme dans les séries américaines, certains se disent que l'occasion est trop belle, que ce sera peut être leur première nuit d'amour et qu'ils feraient peut-être bien d'aller acheter pour la première fois des préservatifs. Au pire, ça servira plus tard. Avant la date de péremption, espère-t-on toujours.

Bon, ça y est, je viens de tenir ma réunion de crise avec ma soeur sous le haut patronage de Sainte Germaine pour répondre à mes questions existentielles liées au principe n°1 et même un peu n°2, je l'avoue. Je n'ai plus qu'à suivre ses conseils. Photos le 16 juin.

3 commentaires:

miss_emma a dit…

Roulements de tambour, tadaaaam, Mesdames et mesdames:

LE BAL DES DEBUTANTES!

;-)

oïessssssss, la photo!

Fab @ madmoiZelle.com a dit…

Où peut-on t'écrire ? :)

Winnie a dit…

Sophie, j'ai l'impression que tu as des fans anonymes qui veulent ton adresse email, c'est énorme, c'est génial ... mais tes fans non anonymes resteront dans ton cercle d'amis, rassure moi ???