13 septembre 2005

L'Action qui m'a fait prendre conscience d'une nouvelle dimension à ma vie (autrement nommée AQMFPCNDAMV pour les initiés), LE RETOUR !!

Et oui et oui, Mymie va être contente, je réitère avec l'AQMFPCNDAMV et succombe moi aussi aux charmes immodérés du blog... En effet, à force de voir tous mes amis blogger et à force d'apprécier la légèreté de leur prose alliée aux commodités modernes, j'ai fini par comprendre que je serais la dernière des ringardes du placard si je ne m'y mettais pas moi aussi.

DONC : Melle Coco s'en va très très bientôt pour la joyeuse Teutonie. Et comme mes (grandes) vacances m'ont permis de vérifier à quel point il était bon d'avoir des amis, des gens à qui on n'a rien envie d'autre que de dire "Schön daß es dich gibt", rien ne vaut un bon petit blog pour entretenir ce cercle qui fait de moi un être extrêmement privilégié. Parce que c'est bien beau de parcourir l'Europe en long en large et en travers (bon, je suis un peu prétentieuse, parce que Berlin, à côté de l'Ukraine, de la Hongrie ou de la Biélorussie, c'est petit joueur et franchement banal) - BREF, je disais : c'est bien beau de parcourir l'Europe en long en large et en travers, mais je n'ai pas envie de rentrer en ayant l'impression d'être partie sur Mars pendant quelques millénaires. Donc "Mademoiselle Coco à Berlin" me permettra de vous raconter ma vie, pour que vous n'en sortiez pas vraiment, même si vous n'êtes pas juste à côté de moi.

Et pour tous ceux qui ne partageront avec moi ni hammam du vendredi soir, ni brunch du dimanche midi, ni soirée DVD-vin blanc autrichien (AAAAAAAAAH, le Burgunder Servus Österreich de mon année Erasmus...), je vous promets qu'on se rattrapera très bientôt. Oui Tina, on réussira à se faire notre soirée Devdas dans ton home cinema de luxe !!

Mais rassurez-vous, je ne suis pas encore partie : il faut, avant cela, que je réussisse à limiter ma garde robe de jeune fille frivole par excellence à 20 kg, selon les souhaits d'Easyjet. Autrement dit, il me reste encore à faire le tri entre l'indéniablement nécessaire et le presque indispensable. Dilemme cornélien s'il en est...

Dernières bises de Paris pour clore l'AQMFPCNDAMV du soir qu'a constituée la création de ce blog.

2 commentaires:

fanny73 a dit…

Bon voyage petite Sophie. Je ne me sens pas du tout visée par la Biélo. J'ai hâte de voir quelques photos de Berlin sur ton blog. Et je le mérite bien, car l'écriture de ces quelques lignes m'a contrainte à créer un blog moi aussi. Profite bien de pouvoir parcourir l'Europe de long en large et en travers. Bisous. Fanny

Winnie a dit…

Chou,

tu arrives au prodige de faire créer des blogs toi aussi
J'ai hâte de voir tes premières impressions de la ville rêvée de Berlin. J'ai vécu un moment berlinois ce soir en rentrant d'une soirée yoga-ciné et retour sous le crachin dans des rues presque vides à 1h du matin ... je t'm, tu nous manques déjà
Mymie