12 janvier 2008

Y a pas de justice en ce bas monde

Vous voulez que je sois sincère avec vous ? Et bien le sport, c'est rien que de la nazerie. Pendant 3 mois, vous suez sang et eau pour réussir à garder le sourire pendant (et après) une séance de torture en bonne et due forme. Vous commencez à vous dire que vous pourriez quitter les cours pour débutants et passer au niveau supérieur. Et là, c'est le drame : vous arrêtez deux petites semaines pour cause de trêve des confiseurs.

Et quand vous reprenez, c'est comme si vous n'en aviez jamais fait de votre vie. J'ai l'impression qu'on a fait du papier mâché (mais siiiiiii rappelez-vous, en maternelle : le papier journal haché que l'on mélange à de l'eau pour faire des scultpures immondes avec une bouillie informe) avec tous mes muscles.

Je vous vois tout de suite venir, bande de mauvaises langues. Vous êtes prêts à vous attaquer sans vergogne à moi et à ma prétendue superficialité en me soupçonnant simplement d'avoir trop intensivement arpenté les trottoirs des rues commerçantes depuis mercredi matin. Et bien non, même pas. Je me suis achetée les chaussures les plus sublimes de la terre, et basta.

Je ne vous les montrerai même pas tellement elles sont belles, vous pourriez me reconnaître immédiatement en me croisant dans le métro tellement elles sont inimitables. Je sais, il commence à y avoir beaucoup de "tellement" dans cette phrase, mais je n'en reviens toujours pas que ces beautés m'appartiennent.

Depuis le mois de septembre j'ai un micro-orgasme visuel en les voyant dans la vitrine, et elles sont maintenant dans mon placard (autant vous dire que pour mon petit coeur, il faudrait que j'évite d'ouvrir trop souvent mon placard, parce qu'elles me font toujours le même effet). Si tu es un homme et que tu ricanes derrière ton écran, imagine juste que je parle d'un iPhone, d'une Audi TT (même si la nouvelle est moins belle que la première) ou d'un jet privé (qui t'appartiendrait à toi et non à Bolloré et que même pas en rêve tu le prêterais aux copains).

Bon, donc finalement, il y a peut-être quand même une justice en ce bas monde : ma patience et ma raisonnabilité (ben oui, on dit comment sinon ?) ont été récompensées. Pour le reste, j'ai toujours l'impression que Bruce Lee m'a cassé 6 briques sur le ventre. Mais ça va passer, hein, non ?

14 commentaires:

Cagaroule a dit…

Bonjour,

Alors je ne sais pas s'il y a ou pas de justice en ce bas monde, en tout cas, il y a un problème; moi aussi j'ai deux paires de chaussures qui sont les plus belles du monde! Précieusement rangées et mon petit coeur qui fait boum boum à leur vue... Ah vivement cet après midi, parce que comme on dit, jamais deux sans trois! :-)

Tifenn a dit…

Veinarde.

fanette a dit…

Tu me fais peur... je viens juste de commencer le sport.

Markss a dit…

pfff, quelle vision caricaturale de la psychologie masculine :)

Ardalia a dit…

aaaaaah les abdos... pauv' pitchoune vas! Ca fait mâââââl! Fut un temps, j'en faisait une centaine par jour. C'est bien loin tout ça! ;-)

Fishturn a dit…

Euh...Et les étirements c'est pas fait pour éviter les courbatures ?

Les meilleures chaussures du monde c'est pas celles qui vous font avancer toute seule sans efforts alors ?

Mademoiselle Coco a dit…

Cagaroule > comment ça je n'ai pas les plus belles chaussures de la Terre entière ??!

Tifenn > oui, je trouve aussi ;-)

Fanette > non mais c'est bien le sport. Je vais même y retourner très vite, c'est dire !

Markss > je fais ce que je peux, hein ;-)

Ardalia > les abdos : ça s'en va, et ça revient tarlatatatatata...

Fishturn > tu me recopieras 100 fois pour demain "je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions".

Marine a dit…

C'est pour ça que j'attends mars (la fin des cours) pour commencer le sport, je n'aurai aucune excuse de trêve!

Ashley a dit…

Ni sport ni soldes, telle est ma religion

Fishturn a dit…

je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions. je ne mettrai plus Coco en face de ses contradictions.

Mademoiselle Coco a dit…

Marine > excellente résolution de nouvelle année ;-)

Ashley > ah, toi aussi tu fais partie des "seulement" 53% d'Américains qui ne sont pas prêts à élire un Président qui ne croirait pas en Dieu ?

Fishturn > c'est admirable, je suis époustouflée, et tu as même réussi à me laisser sans voix. Savoure ton triomphe !

columbine a dit…

j'etais a Milan ce weekend, je me suis achetee les plus belles chaussures et recu en cadeau les plus belles bottes de l'univers (le tout en soldes a 50%). d'ailleurs c'est bien simple, depuis que j'achete mes chaussures a Milan (10 ans), hommes ou femmes m'arretent dans la rue pour me dire que j'ai des belles chaussures. ca vous arrive ca? parce que si ca vous arrive pas c'est que vous n'avez pas les plus belles pompes de la terre. na.

Fishturn a dit…

C'est gentil de se moquer. C'est bien...Ok ca calme.

Mademoiselle Coco a dit…

Columbine > mais mes chaussures viennent de Milan, D'ABORD ;-)

Fishturn > crois le ou pas, mais il n'y avait pas l'ombre d'un sarcasme dans mon précédent commentaire...