11 août 2007

Au secours, je vire euh...

... asociale ? sarkozyste ? vieille peau ? intolérante ? Je n'en sais rien, mais je constate qu'il me vient des envies de meurtre qui me font soudain ressentir une grande empathie pour celui qui a tué son voisin d'un coup de carabine, excédé des virées en kart dudit voisin sous leurs fenêtres communes.

La situation est simple : en face de chez mes parents, il y a une forêt. Enfin, il y avait une forêt, parce que la mairie a décidé qu'il était bien triste qu'un quartier résidentiel peuplé de familles ne dispose pas d'un lieu où les jeunes pourraient se retrouver en pleine nature pour découvrir leur moi profond. Ils ont donc abattu quelques arbres, mis une clôture et décrété qu'il s'agirait désormais d'un parc entretenu et ouvert au public.

Lequel public ne manque pas d'en profiter, vacances obligent. Or il se trouve que les jeunes, de nos jours, ça a des mobylettes, mon bon monsieur. Et que comme ils sont habitués au TGV et à l'ADSL, rien ne va jamais suffisamment vite pour eux (ah ça, c'est pas comme dans l'temps). Ils se sentent pour ainsi dire contraint par la société (de consommation) à trafiquer leurs engins pour gagner au moins 2 km/h et faire perdre à leurs concitoyens une bonne poignée de décibels à chaque passage.

Tous les soirs, ces jeunes en profond désarroi se retrouvent donc pour boire une Bierchen ensemble, gueuler comme des putois ("hé ziva Kev, tu fais ça t'es mort, ch'te jure t'es mort. Ô p'tain l'bâtard il l'a fait !") et surtout, surtout, faire tourner leurs mobylettes.

Le comble de la jouissance étant presque atteint dans les phases d'accélération, ils semblent particulièrement heureux de faire des allers-retours sous MES fenêtres (farpaitement, elles sont à moi, de même que mes oreilles) en alternant très rapidement phases d'accélération bruyantes et phase de décélération. Cela fait donc approximativement : "Vrouuuuuum Vroumvoum Vrouuuuuuuuuuuum Vroumvroumvrouoooooooooooom".

Ou alors ils réparent ensemble les petits désordres mécaniques des bêtes, tournage de moteur à l'appui, évidemment. La rencontre de motocyclettes est visiblement le passe-temps favori des jeunes désoeuvrés. Franchement, si c'est juste pour faire tourner leur moteur...

Toujours est-il que je me surprends, après quelques pétarades (donc, je tiens à le souligner, dans un état émotionnel particulièrement précaire et émotivement anormalement émotif, quand même :D), à me demander "mais que fait la police ?". Voire à m'imaginer tous les exterminer à coups de gros sel dans les fesses. Mais tiens, ça y est, c'est trop tard pour ce soir, ils viennent de lever le camp... Mais je sais que je les retrouverai demain soir sans faute !

10 commentaires:

Mélina LOUPIA a dit…

Spectacle son et image quoi.
La vie est une lutte.
Des bizettes, sinon, tu balancerais pas ton Mac par la fenêtre pour les faire taire hein, t'irais pas jusque là?

Kenders a dit…

Hé hé, dans ces moments la on s'prend à réagir de façon beaucoup moins cool que quand c'est les autres qui se plaignent...

J'me sens beaucoup moins tolérant, le dimanche soir quand j'suis chez moi et que sur le parking y a 20 gars qui se saoulent la tronche, avec la sono de leur voiture tuning poussée à fond ^^'

Mais bon, relativisons, c'est pas méchant. (par contre j'les frapperai bien à coup d'batte, quand même... :O)

Fab a dit…

Salut ma Coco!
Moi je vais etre honnete, je suis une connasse (desole pour le langage) rapport a cette engeance. Dans le patelin de mes parents les petits jeunes -charmants au demeurant- ont encore des petrolettes 103-Peugeot qu'ils trafiquent dans le meme but que celui que tu decris si bien dans ton billet.

et tu sais quoi? Y A RIEN A FAIRE! Le pire c'est qu'avec mes potes on etait pareil au meme age, et je ne vais pas m'humilier a aller les engueuler en pure style Priscilla (ils ne comprendront pas la moitie de ce que je dis) ou leur expliquer calmement qu'un jour eux aussi ils gueuleront le jour ou ils voudront dormir a mon age. C'est une cause perdue! (Moche, I know!)

Mademoiselle Coco a dit…

Mélina > oh non, jamais je n'oserais faire ça à mon mac. Pour qu'il se prenne de la bière sur le clavier, tu sais bien que c'est pas du tout mon genre, de sacrifier des ordis ;-)

Kenders > en fait, j'attends que les autres voisins s'en chargent, des coups de batte. Parce que m'est avis qu'ils seront encore moins populaires le jour où tous les voisins seront fait rayer leur voiture à coup de virages trop serrés pour épater les copains et se donner des émotions fortes :D

Fab > mais si, il y a quelque chose à faire : en parler sur son blog et puis oublier, jusqu'au soir suivant !!

ComDes a dit…

Ca devrait pas exister les jeunes, moi j'dis...

Mademoiselle Coco a dit…

ComDes > ou alors pas de mobylettes... En même temps, la mobylette est l'un des plus sûrs moyens d'extermination des jeunes. Comme dirait quelqu'un que je ne connais pas bien, "ça se discute".

Mélanie a dit…

Mais t'es célibataire...tu pourrais peut-être en tirer parti et faire des virer derrière Kévin, les cheveux au vent.
Enfin, moi je dis ça...

Mademoiselle Coco a dit…

Mélanie > ah ué, bien vu ! Sauf que le Kévin m'a tout l'air d'être mineur. Et que le détournement de mineur, dans le dossier d'un aspirant fonctionnaire, ça fait mauvais genre ;-) (ouf, je l'ai échappée belle)

Saperli a dit…

mais que font les parents, ils exploitent un puits de pétrole ? C'est toujours ce que je me demande quand je suis dérangée comme toi, même à la campagne, par ce genre de nuisance...

Mademoiselle Coco a dit…

Saperli > sans doute des membres de la dynastie Bush ;-)